Campus du Soleil

Un campus où tout peut arriver
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Je vois des humains mais je ne vois pas d'humanité." - Thomas D. Holloway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas D. Holloway
Akkiten Admin'
Akkiten Admin'
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 15
Localisation : Avec des bisounours.

MessageSujet: "Je vois des humains mais je ne vois pas d'humanité." - Thomas D. Holloway   Dim 15 Nov - 11:00





“ Thomas Dylan Holloway ”


Caractère
De nature très souriant, Thomas a en permanence un petit sourire en coin qui vous fera sourire. C'est un optimiste et rendra les personnes autour de lui heureux, si vous le voyez d'un aire grave et qu'il ne voit que des mauvaises choses, c'est que le jeune homme va très mal. Oui, car même s'il a des problèmes, il les cachera derrière son sourire charmeur. Il n'est pas du genre à se dévoiler et à parler de ses problèmes, il fera passer les autres avant lui comme ça l'a toujours été. Thomas à un grand humour, surtout sarcastique, il ne faut que très rarement le prendre au premier degré. Le beau brun à des tendances un peu "folles", en fait, il n'est pas qu'un peu fou, mais il l'est complètement. En permanence en train de faire l'idiot, c'est ce qui lui permet de décompresser. Mais attention, ne vous méprenez pas sur ceci, ce n'est pas parce que monsieur est joueur qu'il est idiot, il est au contraire, intelligent et est né avec une logique implacable. Il peut faire preuve d'un grand sérieux quand il le faut et est une très bonne personne quand vous voulez vous confier à quelqu'un. Il est à l'écoute et vous donnera les conseils dont vous avez besoin. Quand le jeune homme est amoureux, il fait preuve d'une grande tendresse en vers la fille en question, il est doux et attentionné en vers sa belle. Si vous cherchez quelqu'un de romantique, vous l'avez trouvé, car non seulement avec lui, vous pourrez rigoler, mais également être aimé plus que personne ne vous aimera. Ce n'est pas un grand dragueur et n'est pas spécialement à l'aise dans ce domaine d'ailleurs, il vous fera plus rire que tomber amoureuse de lui quand le "charmeur" entre en jeu. Bien que le brun ne s'énerve que très peu, ça lui arrive d'exploser et de s'énerver contre les personnes qui n'ont rien fait. Très méfiant, il ne fait confiance qu'à peu de personnes et se confit à encore moins de gens. Quand Thomas est dans son temps "négatif", il est difficile de le faire sourire et tout à coup devient pessimiste plus que quiconque.


Histoire
Tout commença le 26 août 1997. Dans un hôpital de Los Angeles réputé, Claudia Holloway mis au monde le beau bébé nommé Thomas Holloway. Dès son plus jeune âge, le petit bonhomme souriait à la vie. Ce fut un élève brillant à l'école, il écoutait attentivement et surprenait ses professeurs avec sa grande logique, très souvent, il contredisait les profs, c'était dans son habitude, il contredisait souvent les personnes qui se croyaient plus intelligentes que tout le monde. D'ailleurs, il les bluffait ! Il n'était peut-être pas surdoué, mais il apprenait avec une grande rapidité. Thomas est et a toujours été un enfant social, il avait beaucoup d'amis, que ce soit des garçons ou des filles. C'était un garçon apprécié de tous, voilà tous, il les faisait rire, il les distrayait, c'était comme le clown de la "bande".

À l'âge de 2 ans, sa mère, qui était enceinte de 8 mois mis au monde prématurément la petite sœur de Thomas qui se nommait Emily. Le petit bonhomme avait réagi comme un homme, un homme mature, il n'était pas jaloux de l'attention que ses parents lui adressaient, bien au contraire, il s'occupait très bien de sa petite sœur et la protégeait comme un vrai grand frère.

Cependant, quand le petit n'avait seulement 7 ans, sa mère était atteinte de la démence. À chaque fois que Thomas et sa soeur lui rendaient visite, elle lui répétait constamment "Vous finirez par me tuer", lui-même ne savant point pourquoi elle répétait ça, et même si cette phrase le blessé, il faisait preuve d'une grande maturité en gardant le sourire pour soutenir son père. Malheureusement, après quelques mois de combat inutile, Claudia arrêta de vivre sous les yeux paniqués du petit garçon qui était venu lui rendre visite. C'est ainsi que Thomas se retrouva seul avec son cher père et sa chère sœur, il aurait tout donné pour eux d'ailleurs, ils étaient les seuls proches qui lui restaient. Après cette dure perte, le jeune brun décida de pratiquer un sport, un sport qui le ferait revivre, un sport qui lui ferait retrouver son optimisme.

Et c'est le baseball que le jeune choisi, comme la plus part des américains d'ailleurs. Thomas était plutôt fort dans ce sport d'ailleurs et il s'amusait beaucoup quand il en faisait. Emily quand à elle, se lança dans l'équitation, ça la comblait et ça faisait son bonheur. Les deux enfants désormais plus heureux qu'avant, c'était suffisant au bonheur de leur père.

Autre que le baseball, la musique passionnait Thomas, il voulait en faire plus que tout au monde. Alors, son père étant riche, acheta un piano à Thomas ainsi que des cours particuliers. Mais, ça ne lui suffisait pas, il voulait en faire encore plus, il avait envie d'apprendre encore plus de chose, d'apprendre plus de chose jour après jour, de plus, c'était un vrai virtuose, il apprenait très vite, que ce soit dans les cours comme dans la musique. Alors, comme deuxième instrument, il se lança dans la guitare sèche, c'était un très bon musicien, il pouvait faire un groupe à lui tout seul, enfin, il manquait le chant, effectivement ce n'était pas le meilleur chanteur du siècle. Enfin bon, la musique lui suffisait et ça lui plaisait énormément.

Enfin passé au lycée, le brun s'embellissait d'année en année et il était devenu un beau jeune homme. Il aimait toujours autant le sport et la musique et il était devenu vraiment bon. De plus, il excellait toujours autant niveau étude et il était désormais le moment de commencer les études, la fac et d'allez dans un campus.

Se trouvant déjà à L.A il prit le meilleur campus de sa ville de naissance, au moins il serait déjà à l'aise avec la ville et aura déjà des connaissances, de plus il est vrai que ce n'était pas seulement la meilleure fac de sa ville mais plus encore. Thomas fît ses bagages et laissa alors sa soeur et son père après les avoir enlacer. Il entra dans sa voiture de grande marque et parti pour son campus, là où il commencera un nouveau départ.

Who I Am

Je me nomme Thomas Dylan O'brien et j'ai 20 ans. J'aime le baseball et la musique et je déteste le golf, c'est tellement ennuyeux, mais je vous détaillerai ça plus tard. Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Dylan O'brien, de Teen Wolf, me la vole pas j'y tiens !



Code Règlement : Validé !
Groupe : Leaders

And ...




IRL

Vous pouvez m'appeller Waize et j'ai 13 ans. J'aime l'équitation, les films d'horreur, TEEN WOLF et je déteste la gym' (je suis pas DU TOUT souple). J'écris depuis plusieurs années, et j'ai connu le forum en le créant.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Je vois des humains mais je ne vois pas d'humanité." - Thomas D. Holloway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...
» Mon cœur bat pour toi, mais tu ne le vois pas...
» Je ne te vois pas, mais je connais tous tes mouvements...
» Les étoiles brillent, mais pas autant que mes yeux quand je te vois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campus du Soleil :: Your character :: Dossier d'inscription :: Inscriptions validées-
Sauter vers: